Es-tu prt  mourir pour moi ?

C1_tendres.png


EN LIBRAIRE
LE 01/01/1997

Nouvelles
131 pages
14,95 $
2-89485-034-4

Bookmark and Share

Tendres et emportés

par Gérald Godin

LE LIVRE


Ce nouvel ouvrage du poète et ancien ministre de la Culture du Québec, disparu en octobre 1994, comprend un récit, Télesse, publié une première fois en 1964 dans Les Écrits du Canada français, et 5 nouvelles, dont 4 ont été publiées durant la même année dans la revue Parti pris, et une cinquième demeurée inédite à ce jour.


Télesse, premier récit de Gérald Godin, est le point de départ d’une petite aventure en prose narrative aux accents bouffons et aux arrière-plans tant politiques qu’autobiographiques. Lors de sa parution, Gilles Marcotte, alors critique au quotidien La Presse, s’exclamera : « Autre révélation, un jeune écrivain — nous savons qu’il est jeune, celui-là — qui fera sans doute beaucoup parler de lui au cours des vingt ou trente prochaines années. Après avoir trouvé sa poésie, Gérald Godin fait ses débuts dans le roman — ou la nouvelle, ou l’autobiographie romancée, on ne sait trop — sous le masque d’un Télesse qui lui ressemble comme un petit frère. (...) Et c’est drôle, primesautier, guilleret, un peu romantique sur les bords, et ça veut dire beaucoup de choses. On voudrait en lire plus long. »


Un avant-propos, à l’aide d’écrits complémentaires eux aussi inédits, replace le tout dans son contexte. Et une chronologie élaborée, revue et fortement augmentée depuis sa première publication, complète l’ensemble du présent ouvrage. C’est le professeur André Gervais, de l’Université du Québec à Rimouski, qui a préparé cette édition fort soignée.



 

 

Gérald Godin

Gérald Godin est né à Trois-Rivières en 1938 et décédé à Montréal en 1994. Il a été journaliste, député et ministre à l’Assemblée nationale du Québec. Son dernier recueil, Les botterlots, a obtenu le Grand Prix littéraire du Journal de Montréal, catégorie poésie.

Du même auteur: